C’est un 6 ans après son précedent opus que DJ Okawari resurgit de nulle par avec son nouvel album intitulé “Compass”. Le Dj producteur japonais qui est l’un des rares à avoir réussi à se faire un nom à l’international alimente sa discographie d’un LP tout aussi impeccable que les précédent. Les nombreux à s’être extasié sur la merveille qu’était son précédent album “Kaleidoscope” en auront pour leurs oreilles. 

Six ans plus tard : “Compass”

Aussi surprenant que cela puisse paraître, déjà six longues années ont eu le temps de passer jusqu’à ce que le Dj de Shizuoka décide de nous en remettre plein la tronche avec ce nouvel album. Il avait su marquer les esprits avec “Kaleidoscope” sorti en 2011. Un album d’une pureté incomparable.

Inimitable, Dj Okawari avez frappé très fort avec “Kaleidoscope”, il remet ça avec “Compass”

Mais six années ça n’a rien d’extraordinaire lorsque l’on connait la réputation de l’artiste à ne jamais être pleinement satisfait de son travail et qui considère qu’il peut toujours faire mieux. C’est d’ailleurs la signification de “Okawari”. Avec un tel perfectionnisme et un besoin d’aller toujours plus loin dans la performance, six ans ce n’est pas si long pour pouvoir faire aussi bien, si ce n’est mieux que la production de 2011.

D’ailleurs, il n’est pas exacte de parler de 6 ans d’absence. En 2015, Okawari sortait discrètement de l’ombre pour une collaboration avec le rappeur Zorn sur le très bon titre “My life” issu de l’album “The Downtown”. Il nous avait aussi proposé en pré-air le single “Yours”, 4eme track de Compass, en décembre 2016.

“Compass” : Jazzy, HipHop & sauce Okawari

Lui qui définit le thème de ses albums comme ” la coexistence de la musique et de la vie” , il nous propose avec “Compass” ce qui a toujours su le démarquer : le parfait équilibre entre ambiance Jazzy et beat hip-hop/Rn’B. Le tout accompagné par des artistes de divers horizons. Voix jazzy et sensuels, flow urbains et tranchant , le producteur japonais élabore une alchimie parfaite entre plusieurs genres qui se croisent que trop rarement.

La diversité des artistes qui interviennent sur cet album confirme d’ailleurs sa richesse : Emi Meyer, Giovanca, Emily Styler et Brittany Campbell apporte le souffle Jazzy et lumineux de ce nouvel album. Tandis que Talib Kweli est le seul à stimuler la dimension hip-hop de” Compass”. C’est peut être ce que l’on regrette un peu sur “Compass”. Une track de plus dans ce registre n’aurait pas été de trop.

Il n’en reste pas moins que “Compass” est à la hauteur de ce que l’on pouvait attendre de DJ Okawari. Chaque prod est finement travaillée et l’album s’engloutit d’une seul traite. On propose un spécial shoot-out pour Bounce (feat Talib Kweli) qui ouvre parfaitement l’album et l’excellent Midnigth Train (feat Emi Meyer).

Avec Compass, Dj Okawari nous offre une fois de plus une merveille à mettre entre toutes les oreilles. En plus d’une production inégalable il offre à l’international une preuve du savoir faire made in Japan dans un registre rarement vue ailleurs. Dans la lignée de Nujabes, Michita (dont fait parti Dj Okawari), l’excellent Kenichiro Nishihara ou encore Nomak, il entretient un genre musical positif ou jazz et hip-hop ne font plus qu’un.

Pour ceux qui découvre l’artiste, son SoundCloud propose l’intégralité de son précédent opus.


Compass – DJ OKAWARIcouverture de l'album "compass" de dj okawari

Date de sortie : 11 janvier 2017
Genre : Rap japonais /Hip-hop/ J-HipHop / Jazz
Label :  Space Shower Music